Depuis plus d’un an, les pouvoirs politiques régionaux ont souhaité généraliser les animations à la vie relationnelle, affective et sexuelle auprès des jeunes.

L’objectif central de ces animations auprès d’un public scolaire est de rendre accessible les services proposés par le planning aux jeunes et donc de faire connaître ses missions, ses services et les professionnels qu’on y retrouve. Les jeunes doivent savoir qu'au planning familial ils rencontreront toujours des adultes avec lesquels il est possible de discuter de sujets comme: l'amour, la première relation sexuelle, la puberté, les changements du corps, le couple, la contraception ....

Les animations réalisées par notre équipe d’animatrice s’adressent principalement aux élèves des classes de 3e et 5e année secondaire en section générale, technique et professionnelle. Le but de ces séances se situe dans une mission de prévention dont l’objectif est de donner des informations aux jeunes et de susciter la réflexion entre eux sur des sujets tels que la contraception, le premier rapport sexuel, les infections sexuellement transmissibles, les grossesses désirées et non désirées, l’avortement ou encore la virginité.

Il est clair que les objectifs et les méthodes sont adaptés en fonction de la dynamique de groupe, de la demande des professeurs et des élèves, du type de classe et des connaissances des jeunes.

Pour ce qui est du nombre de séances, l’équipe d’animatrices propose deux séances d’animations, la première permet de faire connaissance avec le groupe, mais aussi de présenter les services du planning. Lors de cette séance, nous abordons également les différents moyens de contraception et les infections sexuellement transmissibles (IST). La deuxième séance se déroule souvent autour d’un outil permettant d’ouvrir le débat sur une thématique choisie par les élèves comme: les relations filles/garçons, le respect, le couple ...

Pour les classes de 3e année secondaire, les exemples de thèmes abordés sont les suivants: les moyens de contraception, les maladies sexuellement transmissibles, le premier rapport sexuel, la virginité, le couple, l’homosexualité, les différents types de violences, la pornographie, les stéréotypes, l’interruption volontaire de grossesse, les questions de genre…

Pour ce qui est des classes de 5e année secondaire, les thèmes abordés, outre la présentation du centre de planning familial avec des saynètes, sont plutôt relatifs à l'homosexualité, l'avortement, la pornographie, la violence, le premier rapport sexuel, les maladies sexuellement transmissibles, les moyens de contraceptions, les pratiques sexuelles, les questions de genre.

Ce moment de passé avec les jeunes est pour moi une vraie rencontre, qui me nourrit, me permet d'élargir mes horizons, m'épanouit. Si le cadre est bienveillant et respectueux, ces rencontres permettent aux jeunes d'avoir un lieu de parole sur des sujets par toujours abordés avec leurs parents ou leur famille. Ils en ressortent souvent contents, intéressés, parfois un peu gênés, mais toujours informés.