Conseillère communale Ecolo-Groen à Auderghem, travailleuse sociale à Schaerbeek.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Auderghem

Fil des billets

30 janvier, 2014

Une conseillère communale empêchée de participer aux travaux du Conseil Communal, pour la deuxième fois!

Une fois de plus, il ne me sera pas permis de sièger au conseil communal de ce soir.

Trouvez ci-près une copie de mon communiqué de presse:
Communiqué de presse :jeudi 30 janvier 2014 – Une conseillère communale empêchée de participer aux travaux du Conseil Communal, pour la deuxième fois : qu'a fait Mr COURARD depuis le mois de novembre 2012 ? (Auderghem)

Mr COURARD, il y a plus d'un an vous preniez l'engagement d'étudier la situation des femmes en congé de maternité ayant un mandat politique au Conseil Communal, qu'avez-vous fait depuis le mois de novembre 2012, suite à une interpellation de Zakia Katthabi, député ECOLO ?

Ce jeudi 30 janvier 2014, les conseillers communaux et le Collège auderghemois se réuniront pour la séance hebdomadaire du conseil communal. Tous les conseillers sauf une, Elise Willame, conseillère communale ECOLO/GROEN qui ne pourra pas exercer son mandat, et ce pour la deuxième fois depuis le début de la législature. La raison est simple, Elise Willame se trouve être en repos de maternité et cela lui impose de ne prester aucune activité, et donc de participer au conseil communal selon l'article 115 de la loi du 14 juillet 1994 relative à l'assurance obligatoire de soins de santé et indemnités.

Selon cet article, si une conseillère communale, conseillère de l'aide sociale ou une conseillère de police assume le mandat pour lequel elle a été élue, elle se confronte au risque de perte de ses indemnités de congé de maternité accordé par l'INAMI.

Elise Willame, s'était déjà retrouvée dans la même situation en novembre 2012, lors de l'installation du nouveau conseil communal. Une solution avait donc été prévue à l'époque par l'INAMI, celle-ci avait pu prêter serment, mais avait ensuite dû sortir, car elle débutait son congé de maternité.

À l'époque, le secrétaire d'État, Mr Philippe Courard avait déjà été interpelé par Mme Zakia Khattabi, députée ECOLO, mais force est de constater que, depuis, la situation n'a pas évolué.

La position d'ECOLO est claire, cette incompatibilité de l'exercice de ce mandat et l'indemnité de maternité représente une entrave à la participation des femmes à la prise de décision politique et ne leur permet pas d'assumer le mandat pour lequel elles ont été élues pas les citoyens. ECOLO réclame une égalité entre les différents bénéficiaires d'allocations. En effet, les bénéficiaires d'allocation de chômage sont autorisés à siéger à condition d'en informer leur caisse d'assurance chômage. Pour les personnes en situation de maladie ou d'invalidité, celles-ci doivent obtenir l'accord de la mutuelle sur avis du médecin-conseil. Il n'existe par contre aucune règle pour la femme en congé de maternité.

Si nous pouvons tout à fait nous réjouir d'une féminisation et d'un rajeunissement des conseils communaux locaux, il serait aussi indispensable de revoir cette règlementation pour maintenir l'égalité entre femmes et hommes et la possibilité d'exercer un mandat local pour lequel les femmes ont été élues.

On en parle dans la presse :
RTBF.be (31 janvier 2014) : Auderghem: une conseillère n'a pas pu siéger car elle est en congé de maternité

30 juin, 2013

Le retour de la taxe combi à Auderghem: quelle place pour la prévention?

Le jeudi 27 juin dernier, le Collège des Bourgmestres et échevins d'Auderghem a remis sous les feux de l'actualité sa fameuse taxe combi. Ce règlement taxe sanctionne les individus se trouvant en état d'ivresse sur la voie publique lors d'une intervention policière. Cette taxe avait déjà été proposée en 2010, mais la tutelle régionale avait alors mis son véto. Peut-on parler de rage taxatoire à Auderghem?

Lire la suite...

25 avril, 2013

Pour une gestion optimale des demandes d'inscription en crèche

photo2.jpg

Crèche communale "Les Mômes" à Auderghem

En Fédération Wallonie-Bruxelles, il existe un large accord pour considérer que l'accueil ne doit pas être réservé aux seuls enfants dont les parents travaillent et pour estimer que son accessibilité (accessibilité sociale, économique,  culturelle et géographique) à toutes les familles constitue un des critères d'appréciation de la qualité du secteur. Cette revendication d'accueil universel a aussi été affirmée dans le cadre de la Charte Petite Enfance (1991) et dans le Plan pour une politique coordonnée de l'Enfance (1994). Elle est reprise dans le préambule de la règlementation des milieux d'accueil subventionnés depuis 1994.

Mais il ne s'agit que d'une intention, car le droit à l'accueil ne figure pas dans notre législation et le contexte est marqué par la pénurie de places.

Lire la suite...

28 août, 2012

Apprivoiser l’eau dans nos politiques communales !

Extrait du Respire réalisé en commun par les locales ECOLO de Watermael-Boitsfort, Auderghem, Woluwe-St-Pierre et Woluwe-St-Lambert :

Si l’eau est une ressource précieuse, elle est aussi trop régulièrement source de craintes dès que des pluies soutenues sont annoncées. Les phénomènes d’inondations et leur gravité se sont en effet accentués durant ces dernières années en Région de Bruxelles-Capitale malgré les investissements extrêmement importants consentis pour les prévenir.

Il n'est plus possible de répondre à la problématique des inondations uniquement par la réalisation de grands ouvrages publics tels que les bassins d’orage. Leurs coûts et la protection limitée qu’ils offrent nous obligent à réfléchir à des solutions structurelles, préventives et complémentaires. À l’échelle de chaque vallée, ces solutions existent et doivent être mises en oeuvre en concertation non seulement avec l’ensemble des acteurs publics, mais aussi en dialogue avec les citoyens.

Face à ce problème, la responsabilité de toutes et tous est engagée. Celle des communes aussi. L’imperméabilisation massive du bassin versant de la vallée de la Woluwe explique en grande partie les problèmes d’inondations rencontrés. Si la commune doit évidemment apporter une aide d'urgence aux citoyens, elle doit aussi développer une politique urbanistique préventive. Ainsi, l’eau doit être une préoccupation systématique lors de la délivrance de permis ou d’aménagement d’espaces publics. Un impact neutre sur l’écoulement des eaux et l’imperméabilisation des sols doivent être garantis pour tous nouveaux projets. Les erreurs du passé peuvent être progressivement corrigées en favorisant la rétention temporaire de l'eau là où elle tombe pour en freiner le ruissellement vers les égouts.

Arnaud Pinxteren - Député au Parlement bruxellois

30 juin, 2012

Pourquoi voter ECOLO-GROEN

Extrait du Respire d'Ecolo-GROEN! Auderghem de juin 2012 :

Ecolo Auderghem participe depuis 2006 à la majorité communale avec trois conseillers communaux et un président de CPAS.

Pour les élections d’octobre 2012, Ecolo Auderghem joue la continuité, mais aussi le renouveau. Vincent Molenberg, président du CPAS depuis 2010 mènera la liste avec Elise Willame, membre du Comité de l’Action Sociale et des Solidarités. Le numéro trois sera Christian Grétry, membre de la Commission Consultative des Sports.

29 février, 2012

Agir en vert c'est possible!

Extrait du Respire d'Ecolo Auderghem de février 2012 :

Le dernier week-end du mois de novembre 2011, les militants Ecolo d’Auderghem se sont mobilisés contre le réchauffement climatique. L’action « distribution de Pieds de Vigne » s’est déroulée dans le cadre de la journée annuelle de l’arbre ainsi que de l’ouverture du nouveau sommet sur le climat à Durban. Il s’agissait d’un geste symbolique qui entendait sensibiliser les auderghemois aux enjeux climatiques. Cette action nous a aussi permis de rencontrer les habitants de différents quartiers et d’écouter leurs idées dans la cadre d’un développement durable à l’échelon local. Pour ma part, depuis un peu plus d’un an, je découvre avec l’équipe du groupe local ECOLO ma nouvelle commune. De plus, j’ai la chance d’habiter dans un quartier très agréable, un quartier durable menant diverses actions: compost de quartier, paniers bio... Il me semble que le niveau communal est un échelon au sein duquel nous pouvons agir concrètement en soutenant les démarches citoyennes telles que : les potagers communautaires, les composts de quartier , les paniers bios, le système d’échange local (SEL)...toutes ces initiatives qui favorisent aussi les liens sociaux entre les habitants. C’est la meilleure manière de préserver un peu notre planète, de soulager notre portefeuille, de rencontrer des voisins...en définitive de prendre du plaisir à être un citoyen actif.

30 juin, 2011

Bilan de l’action d'Ecolo dans votre commune

Extrait du Respire d'Ecolo Auderghem de juin 2011 :

Ecolo Auderghem fait, pour la première fois, partie de la majorité depuis 2006. Le groupe local Ecolo c’est aussi, une centaine de membres, sept mandataires actifs, mais aussi une équipe dynamique d’Auderghemois convaincus que la touche Ecolo apporte une valeur ajoutée aux différents projets communaux.

page 2 de 2 -