L’Éducation à la Vie Affective et Sexuelle (EVAS) fait partie d'une des nombreuses missions de prévention des Centres de Planning Familiaux depuis de nombreuses années. Le centre dans lequel j'ai la chance d'exercer cette pratique depuis bientôt 6 ans se trouve en plein cœur de Schaerbeek, au sein d'un quartier à forte densité de citoyens issus de Turquie, du Maroc, mais aussi des pays de l'Est. Les jeunes qui fréquentent les écoles dans lesquelles nous organisons ces animations sont pour la plupart nés en Belgique, mais issus d'horizons divers. D'autres sont primo-arrivants. Ce mélange de culture familiale est une des richesses de notre travail, mais donne parfois lieux a certains accrochages ou résistances.

En effet, parler de sexualité avec des jeunes ne va pas de soi. Ce type de thématique apporte son lot de réactions diverses : résistances pour certains, excitations pour d'autres. Rajoutez à cela l'effet de la dynamique de groupe-classe et vous vous trouvez devant un cocktail assez détonant parfois…